La décision de partir au Québec!

Date 20/06/2016

Écrit parÉliette Magué

 Aujourd’hui encore quand j’y pense je me dis que c’était une décision que nous avons prise trop facilement! Peut-être parce qu’on était jeune, amoureux  et que la situation de notre pays ne nous rassurait pas beaucoup quant à notre avenir!

Comme résolution pour l’année 2008, mon conjoint Georges et moi on décide de faire un effort pour partir du Cameroun. Avec tout le bagage intellectuel qu’on a on peut trouver  un emploi à l’étranger! Le Canada n’était pas une cible pour nous et encore moins le Québec.  Georges dépose son CV sur un site web de recrutement en France et ceux –ci l’envoie  à une entreprise Québécoise en recrutement. Un mois après commence une série d’entrevues.

Nous avons vécu ces moments comme un rêve avec beaucoup de détachement car on se disait que ça n’arrive pas de trouver un emploi juste comme ça! Les entrevues ont été concluantes et le processus de demande de permis de travail a été mis en place très vite. On n’en parlait même pas à notre famille car on n’y croyait pas du tout. Nous avons cherché des connaissances au Québec pour prendre des renseignements sur l’entreprise et tout semblait vraiment Correct.

Six mois après le début de cette aventure, notre passeport est prêt et nous décidons d’informer notre famille. Pour mon conjoint c’est chose facile. C’est une famille d’immigrants et ils sont habitués à la situation. Pour moi c’est un choc pour mon père et mes frères. Bien qu’ayant eu deux frères qui ont étudiés en Europe pour revenir s’installer au Cameroun, mes parents trouvent difficile de me voir partir si loin au Canada. Et ils comprennent surtout qu’à ce stade de notre vie c’est un départ définitif … Ce sera difficile de revenir vivre au Cameroun! Mais je pense que moi je ne l’avais pas encore comprise… On en parlera dans nos prochains articles.

Moi je prends l’avion pour la première fois! Et cette chanson de Michel Sardou s’applique à ma vie : Michel Sardou – Je Vole
https://www.youtube.com/watch?v=v9awpUCxDcU

Jusqu’ aujourd’hui nous rions de notre voyage. On a transporté toute notre maison et nos souvenirs. On avait de gros sacs remplis de choses inutiles et les bras tellement chargés dans l’avion qu’on souffrait aux escales pour tout déménager. Environ 17h de vol avec les escales comprises. Nous avons atterri à Montréal et trouvé une chambre pour la nuit. Le lendemain nous avons pris un bus pour la ville de Québec ce qui n’était pas facile avec tous les sacs qu’on avait…

Je vais vous raconter dans le prochain article, ma première journée au Québec!